Communes nouvelles : l’union fait-elle la force ?

Depuis bientôt un an, je rencontre les élus de ma circonscription afin d’être au plus proche de la réalité du terrain. J’ai ainsi remarqué les inquiétudes concernant la création de communes nouvelles et parfois, les réticences. La question mérite d’être posée : la fusion de communes est-elle pertinente pour l’organisation territoriale et les citoyens ? J’en suis personnellement convaincue.

Avec 35 357 communes, dont 15 410 ont moins de 500 habitants, la France fait aujourd’hui figure d’exception en Europe. Dans les territoires à faible densité de population, il devient difficile de trouver preneur pour que les poste de maire et d’adjoints au maire soient comblés. Considérant que chaque municipalité dispose de son propre budget, la création de communes nouvelles, encouragée par la Loi du 16 mars 2015, permet d’optimiser les dépenses de fonctionnement. Les communes fusionnées ont la possibilité de mutualiser leur personnel et leur matériel, d’utiliser le même réseau informatique ou d’être joignable à un seul numéro de téléphone. De plus, une représentativité commune permet de peser davantage au sein des intercommunalités et du département.

Les avantages sont ainsi nombreux, comme me l’ont expliqué le maire actuel de la commune nouvelle Val d’Issoire, ancien maire de Mézière-sur-Issoire, M. Godrie, et le maire délégué de Bussière-Boffy, M. Barrière. Ce dernier souligne aussi que ses responsabilités n’ont pas changé : Bussière-Boffy ayant fusionné avec sa voisine, elle est devenue une commune déléguée avec son propre maire et sa propre annexe de mairie. Il est également 1er adjoint de Val d’Issoire.

Des informations sur les communes nouvelles sont disponibles sur le site internet du gouvernement ou encore sur le site internet de l’Association des maires de France.

Pour entretenir le contact avec les élus de ma circonscription, j’ai mis en place une infolettre trimestrielle qui leur est spécialement destinée. Une autre infolettre, destinée à un public plus large et qui fera un compte-rendu régulier de mon travail, sera très prochainement envoyée. Pour vous inscrire à cette infolettre générale, cliquez ici.

Partagez